DU DÉSERT A LA STEPPE

15 JOURS


Jour 1 - Ulaanbaatar - Zorgol Hairhan

 

Départ pour Zorgol Hairhan, (montagne sacrée) vers le sud, en direction du désert de Gobi. Nuit sous tente.

Regroupant 5 "aimags" (ou provinces), la région du Gobi, qui signifie «semi désertique» en mongol, présente une grande diversité : plaines, montagnes et dunes de sable. Elle couvre près d'1/3 de la Mongolie.

 

Jour 2 - Zorgol Hairan - Ongiin hiid

désert de Gobi, monastère Ongiin hiid

Petit déjeuner et départ pour Ongiin hiid (au sud–est d’Arvayheer). Nuit sous tente.

 

Le monastère Ongiin hiid est situé de part et d’autre de la rivière du même nom, à l’entrée d’une belle gorge ombragée. Il a été construit en 2 phases : la rive gauche en 1760, la rive droite a été restaurée en 2002. Deux petits musées exposent des pierres sculptées rescapées de la destruction du monastère, quelques objets de culte ainsi que des fossiles. Le site dégage une atmosphère étonnante, notamment à la tombée du jour, quand le soleil couchant ranime les couleurs des pierres imposantes du monastère. Belles balades sont possibles dans les environs.

 

Jour 3 - Ongiin hiid - Bayanzang

Départ pour Bayanzag. Nuit sous tente.

désert de Gobi, Bayanzag et ses ocres

C’est ce matin que commence notre découverte du désert de Gobi. Steppes, étendues pierreuses ou sableuses, dunes et montagnes, il couvre tout le sud de la Mongolie. Inhospitalier la moitié de l’année, il offre pourtant une faune et une flore très variées.

 

C'est aussi le paradis des paléontologues. La région de Bayanzag est connue comme le "Cimetière des Dinosaures" ; une manière de rappeler que c’est ici qu’ont été trouvés les fossiles les mieux conservés de dinosaures, mais aussi une belle quantité d’œufs, eux aussi fossilisés.

 

Jour 4 - Bayanzag - Yoliin am (Canyon du gypaète barbu)

désert de Gobi, Yoliin am

Départ pour l'est des montagnes "Trois Belles" et la région des canyons. Nuit sous tente.

 

Nous nous arrêtons au canyon de Dungdene où nous laissons notre véhicule pour une randonnée magique jusqu'au canyon de Yol, le canyon du gypaète barbu. Ce dernier est tellement encaissé que les rayons du soleil ne parviennent qu'à partir du mois d'août à faire fondre la glace qui, le reste de l'année, envahit l'étroite vallée. Cette région est également une des plus propices à l'observation de la faune. Soyez attentifs : bouquetins, mouflons ou autres argalis ne sont peut-être pas loin, sans compter le gypaète barbu qui plane majestueux…

 

Jour 5 - Yoliin am - Hongoriin Els 

Départ pour les dunes de sable de Hongoriin Els.

Le désert de Hongor est situé dans le parc national de Gurvan Saihan. Si cette partie de la Mongolie est réputée pour la beauté de ses dunes, certaines peuvent atteindre plus de 700m de haut, elle l’est aussi pour ses «sables chantant», un phénomène sonore issu de la caresse du vent sur le sable ocre et blanc du Gobi. Magique…. !  Nuit sous yourte.

 
   
désert de Gobi, dunes du Khongor

Le désert de Hongoriin Els, c’est aussi le pays des chameaux de Bactriane. Ici le milieu est semi-aride et la quête de nouveaux pâturages s’effectue sur des distances beaucoup plus importantes que dans le nord du pays, les chameaux doivent donc être résistants. A chaque région ses exigences, c’est ce que nous expliquera une famille d’éleveurs de chameaux.

 

Jour 6 - Hongoriin Els - Guchin Us

Départ pour Guchin-Us. Nuit sous tente.

Guchin-Us est située dans la province d’Ovorhangay au sud de la ville d’Arvayheer. Vous remarquerez un net changement de la végétation et du climat. Dans des paysages verdoyants, vous croiserez des troupeaux de chevaux, de vaches et de yaks.

 

Cette journée sera l’occasion de boire de l’aïrag, boisson traditionnelle des nomades mongols. Il s’agit de lait de jument fermenté, produit en été, durant la période du Naadam.

 

Jour 7 -  Guchin Us - Harhorin

Route jusqu'à l'ancienne capitale impériale Harhorin, sur les rives de la rivière Orhon. Nuit sous tente au bord de l'Orhon.

Voyages mongolie, Karakorum

En 1227, à la mort de Gengis Han, l’empire s’étendait de la mer de Chine à la Caspienne et du lac Baïkal aux rives de l’Indus. C’est son fils Ogodeï qui lui succède. Il s’installe alors dans la vallée de l’Orhon et fait de Karakorum sa capitale. Ville de pouvoir, étape sur la route de la soie, centre culturel au Moyen-âge, la ville fut fascinante si l’on en croit Guillaume de Rubrouck qui l’arpenta en 1254…

 

Visite du monastère Erdene-Zuu, édifié avec les pierres de l’ancienne Karakorum du XVI siècle et considéré comme le 1er et le plus important monastère bouddhique tibétain fondé en Mongolie. Après les destructions du XX siècle, il reste un magnifique mur d’enceinte, longue muraille blanche surmontée de 108 stupas. Dans la cour, on trouve 3 temples d’inspiration chinoise et tibétaine. Comme dans l’ensemble de la Mongolie, le monastère d’Erdene-Zuu connaît aujourd’hui une nette reprise de ses activités religieuses.

                       

Jour 8 -  Harhorin - Tovhon

Voyages mongolie, monastère de Tovkhon

Montée à pied dans les bois (pas d'accès aux véhicules) vers le monastère et visite des lieux.
De là-haut, après vos efforts, vous jouirez d’une vue magnifique.

 

Situé dans la forêt de Shiveet- Ulaan , ce monastère est lié à Zanabazar, le ‘‘Haut Lumineux ’’. C’est lui qui fut l’artisan du rapprochement entre la Mongolie et la Chine des Mandchous. Il médita dans ce monastère de Tovhon une bonne partie de sa vie et réalisa une partie de son œuvre de sculpteur. Depuis les années 1990, le monastère de Tovhon connaît un nouvel essor.

 

Nuit sous yourte. 

 

Jour 9 - Tovhon - Tsetserleg - Taihar

Départ pour Tsetserleg («Jardin Fleuri»), située au pied de la Montagne Bulgan, entourée de falaises de granit, la capitale de la province d’Arhangai est une agréable petite ville située à presque 2000m d’altitude.

Partir en mongolie, Tsetserleg

Visite du Musée d’histoire aménagé dans un ancien monastère (ses salles sont consacrées au mode de vie nomade, à la religion à l’artisanat local).

Nous dirigerons ensuite nos pas vers le marché de la ville.

Poursuite de la route jusqu’au grand rocher « Taihar », énorme bloc dont on ignore comment il a pu se planter là (pour les Mongols, il a poussé du sol comme une plante).

Le rocher se trouve à une vingtaine de km au nord-ouest de la ville. Haut de 16m, ce roc est entièrement recouvert d’inscriptions de diverses époques et en diverses langues; les plus anciennes étant supposées dater de l’âge de pierre. Nuit sous tente.

 

Jour 10 - Taihar - Terhiin tsagaan nuur

Départ pour le lac Terhiin Tsagaan. Nuit sous yourte

Aujourd’hui la distance à parcourir sera plus courte, nous nous dirigerons vers le nord-ouest.

Les torrents de lave provenant du volcan Horgo, bouchant la rivière Terh au nord et au sud, ont formé le Terhiin Tsagaan Nuur «le lac blanc de (la rivière) Terh» à 2060m d’altitude.  Les surfaces inondables autour du lac s’étendent sur 61 km. La zone sert d’étape à de nombreux oiseaux migrateurs.

Si le temps le permet, promenade sur le lac.

 

Installation, dîner et nuit au camp Maihan Tolgoi, agréablement situé sur une péninsule.

 

Jour 11

Balade autour du volcan. Nuit sous yourte.

mongolie routard, lac Terkhiin Tsagaan

Jour 12 - Terhiin tsagaan nuur -  Ogii nuur

 

Départ pour le lac Ogii Nuur. Nuit sous tente.

Cette journée vous permettra d'explorer la vallée de la Tamir. Cette rivière prend sa source dans la chaîne du Hangai, au sud-ouest de la province d’Arhangai. Elle s’écoule dans une large plaine verdoyante et caillouteuse pour se jeter dans la rivière Orhon. Ses rives sont bordées de peupliers. Le lac Ogii est une étape pour les oiseaux migrateurs, parmi lesquels les pélicans dalmatiens et les oies sauvages. Sur la rive ouest du lac se trouvent les ruines du monastère Chilin, un édifice en pierre datant du XVII siècle. Les ruines du monastère sont entourées d’eau. Possibilité de baignade.

 

Jour 13 - Ogii nuur - Bulgan

routard mongolie, Bulgan

Départ pour Bulgan, capitale de la province que nous découvrirons aujourd’hui. Nuit sous tente.

 

Près de la ville de Bulgan, visite du monastère de Dashchoilonhorlon, qui a abrité jusqu’à 1000 moines. Le bâtiment actuel conserve encore quelques statues de Shakyamuni (le Bouddha Historique) et de Tsonghapa (créateur de l’école des Gelupas). Padmasambhava particulièrement vénéré par les mongols.

 

Jour 14 - Bulgan - Amarbayasgalant

Départ pour le monastère d’Amarbayasgalant. Nuit sous tente ou sous yourte

Partir en mongolie, monastère d'Amarbayasgalant

Nous changeons à nouveau de province et rejoignons celle de Selenge, marquant la frontière entre La Mongolie et la République de Bouriatie, située dans le sud de la Sibérie.

 

Au cours du trajet, nous traverserons Erdenet, 3ème ville du pays dont l’économie repose sur les mines de cuivre des environs.

 

Prière matinale dans le monastère d’Amarbayasgalant («le monastère de la Félicité Tranquille»), construit par l’empereur mandchou pour abriter les reliques de Zanabazar, décédé à Pékin en 1723. Rare rescapé de la répression de 1937-1938, le monastère a été vidé de tout matériel de culte. Néanmoins, l’architecture complète est tout à fait stupéfiante.

 

Jour 15 - Amarbayasgalant - Ulaanbaatar

Retour pour UB.  Nous passerons au large de la ville de Darhan, 2ème ville de Mongolie située à 219 km d’Ulaanbaatar. Les régions que nous traverserons sont essentiellement productrices de céréales.

 

Jour 16 - Retour en France

TARIFS 2018

Dates de départ 2018

Prix par personne,

départ garanti à partir de 3 personnes
Du 15 au 30 mai  1230 €
Du 4 au 19 juillet 1330 €
Du 7 au 22 août 1330 €
Du 28 août au 12 septembre 1230 €

 

Compris dans le prix :

-     Cuisinière et tous les repas

-     Chauffeur 4x4 et essence,

-     Interprète francophone,

-     2 nuits en guesthouse à Oulan Bator

-        Nuits sous tente/yourte et en famille (tentes et tente douche solaire fournies, matelas et duvets non fournis)

-     Toutes les entrées parcs naturels, monastères, musées

-     Transfert à l'aéroport aller et retour

-     Une journée de balade à chameau

-         Un jour de balade à cheval

 

Non compris dans le prix :

-          Les vols internationaux

-          Les frais de visa

-          Les repas à Oulan Bator

-          Les dépenses personnelles

Rencontre au cours de randonnées en mongolie